Trop travailleur pour être efficace

A l’époque je n’étais pas assez paresseux pour travailler efficacement.
Grand désordre.
J’ignorais même le mot efficient.
Je ne faisais pas la différence entre « Do the right thing » et « Do the thing right ».
Le management ne m’avait pas encore touché.

Comment, quand souffle une tempête, un être humain aussi doué que Bruno Peinado espère-t-il empêcher l’ouverture d’une fenêtre à la fermeture défaillante avec une installation pareille ?

Contrairement à ce qui se dit partout, les hommes de la mer ne sont jamais amoureux, ils sont toujours ailleurs.
Les hommes de la mer ne sont pas les seuls à être toujours ailleurs.

Roland Barthes et Joseph Conrad l’avaient remarqué : les marins ne sortent pas de leur bateau. Ils emportent tout avec eux.
Les marins transportent leur solitude partout.
Ils ne voyagent jamais.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on RedditPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

On se souvient mieux de l’inachevé

Personne n’ose dire à haute voix qu’il n’aime pas les thés pensants ni les soirées pensantes.
L’air de rien, comme d’habitude, les villes sont aussi inachevées que les campagnes mais les campagnes semblent plus accomplies, plus paysages.
Ainsi les Anglais ont créé le mot urbanscape pour ne pas le confondre avec landscape.

D’après l’un des philosophes de Notre-Ville, spécialiste de l’inachèvement : « Ne pas terminer est excitant. Cela donne envie de compléter. Voilà une composante du charme. Ne pas finir, c’est continuer toujours. Savoir rester vivant, loin de l’achevé morbide.
Ainsi, Dieu aurait laissé sa création inachevée parce que les croyants adorent ça… la suspension… »

De nombreux visiteurs avec ou sans chapeau viennent dans la baie des espèces pour guetter l’apparition d’une de ces énormes bêtes dont les grands fonds sont une réserve.
Parfois apparaît un monstre.
Les fonds sous-marins fourmillent d’espèces inachevées, d’êtres en cours. Sept jours pour créer la Terre, c’est court.
Certains ont été bâclés et ils se cachent au fond de l’eau.
Ce sont des réserves d’animaux ébauchés et de plantes inabouties – certains passent leur vie dans l’obscurité, peut-être à se morfondre, à des profondeurs où personne ne va jamais troubler leur honte d’avoir été négligés.
Cela arrive parfois.
Malheureusement pour eux leur chair est délicieuse et on ne leur fout pas la paix.

Tête de baudroie (lotte)

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on RedditPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Soirées pensantes, pinçantes

Les soirées pensantes sont soutenues par la mairie et la guilde des cafés philosophiques.
Si l’on n’aime pas la soirée pensante, drogue légale que l’on peut trouver trop austère et cafardeuse, il est possible d’aller se consoler dans un des bars du Pico Pico pour entendre les conversations et les dernières trouvailles des gagmen du Président qui savent tordre les débats.
Le rire enregistré est inquiétant et nous renvoie au Moyen-Âge mal éclairé.
Les humoristes sont devenus les maîtres partout et ricaneurs.
Il se trame quelque chose.

Toutefois, le thé pensant est à la mode.
Elle est bien morte la crainte du doigt en l’air et l’accusation de chochotterie caractérisée en réunion d’intellectuels coupeurs de cheveux en huit.
Le thé pensant est ouvert à tous et toutes.
Dans notre société électrique les générations n’existent plus.
Pas plus les genres ou les partis politiques.
Ni même les Beaux-Arts.
Ce n’est pas parce que l’on ne dit rien que l’on pense plus.

On nous propose l’installation de nouvelles montagnes dans les faubourgs et deux mille cinq cents chemins de randonnées susceptibles de transformer le quartier en haut lieu de la marche en montagne.
Au grand étonnement de plus de quatre milliards d’êtres humains sous-alimentés et piétons par nécessité, certains de nos compatriotes payent cher pour marcher sur le sable et en montagne durant leurs vacances.

Et à côté des montagnes, on nous a promis la maison d’Edgar Poe, une reproduction de celle qui se trouve dans le Bronx ; la nouvelle a été applaudie par l’Amicale de la vie fantastique.
Nous avons tellement besoin de changement. Nous sommes si fragiles et sensibles à la répétition.
Nous nous lassons si vite de tout, nous sommes si alphabétisés.
Même si peu à peu le tribal revient fort et fait battre nos cœurs.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on RedditPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Nager pour composer

Nager la brasse est une forme de prière discrète.
Il faut joindre ses mains, ouvrir la mer.
Il se répète cela chaque fois qu’il va nager à la mer l’été les jours de beau temps et à la piscine Messerschmitt le reste de l’année, où l’on peut nager même quand il pleut.
La piscine Messerschmitt dispose d’un toit transparent et l’on voit le ciel, les nuages, la pluie, les avions de chasse.
Il a conçu un grand nombre de pièces en nageant. Il adore composer ainsi. Quand il n’est plus dans l’eau, il réalise. Il passe à l’acte.
Sa vie est simple en apparence : il nage ou il réalise.
Parfois, on l’envie pour ça, cette simplicité de vie : nager ou réaliser.
« J’ai déjà vécu plusieurs fois. » se dit-il souvent. Ça commence comme ça, ces derniers temps, quand il se réveille. « J’ai déjà vécu plusieurs fois. » Si cet état d’esprit pouvait se vendre, il y aurait des acheteurs. Cette sensation d’avoir vécu plusieurs fois est relaxante.
Il a pensé créer un personnage pour commenter d’une voix neutre sa propre histoire : une conscience.
– Vous allez toujours seul à la piscine ? Vous aimez vous mettre à l’eau et nager ?
Par l’éducation de son père, il est persuadé que la solitude est une forme aristocratique. C’est un peu convenu, mais il y croit.
Il craint les groupes, le bruit, les conversations interminables, les débats. C’est probablement une susceptibilité génétique.
Il connaît une fille adorable qui, malheureusement, assiste à toutes les conférences, fréquente les festivals et les vide-greniers, aime s’abonner sans vergogne au théâtre, au cinéma, à la nouvelle revue.
Elle sort plusieurs soirs par semaine pour les concerts, les spectacles de danse, les lectures. Elle a transformé la culture en addiction. Elle cravache pour paraître en forme et elle va à la piscine pour se stimuler, se raffermir.
Pour certains analystes de notre ville, la jeunesse c’est sortir le soir.
Et la vieillesse commence quand on rechigne à sortir le soir.
Même quand elle nage elle pense à des livres et des films. A l’âge où ses amies ne pensaient qu’aux garçons, elle ne pensait qu’à Sylvia Plath. Elle sortait toujours accompagnée, avec Virginia Woolf sous le bras, un carnet de croquis, un livre sur Michel-Ange, les merveilleuses phrases de Charlotte Delbo. Ses compagnies. Elle rentrait seule.
Il y avait souvent Sylvia Plath.

Ses compagnies sont toujours là avec elle et partout mais ce n’est plus pareil qu’au début.
Est-ce que la culture peut rendre bête ? C’était un débat du Pico Pico.
– L’intelligence passe-t-elle par le manque ?
Il n’a rien répondu.
Il n’est pas certain que l’intelligence ne passe pas par le manque.
Devant eux, la mer, l’hiver : un éternel libraire avait écrit La mer, l’hiver.
Sur le rivage, une centaine de camions-snack : la progression professionnelle la plus forte de l’année. Qui ne connaît pas un chômeur qui s’est lancé ou qui a essayé de se lancer dans le camion-snack ? Qui n’a pas pensé un jour : « Mais d’où viennent tous ces camions-snack dans la ville ? »

Un camion-snack pour attirer certains célibataires et offrir une petite lumière au coin de la rue, hiver comme été ?

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on RedditPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Un guide que je n’échangerai pas

Connaissant mon goût pour les échangeurs, l’homme qui est un guide des lieux abandonnés m’a dit : « D’une certaine manière l’Histoire est un grand calmant, un anxiolytique puissant, quand on sait s’en servir et s’y Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on RedditPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Attitude lynchienne

Sur un ton innocent et presque enjoué, coupant la tarte aux myrtilles de son couteau bien tranchant et épais, elle prétend aller là où habite le diable.
– C’est en banlieue que tu le trouveras. (Son amie la plus précieuse placerait tout le monde en banlieue ou bien sur le site du Bon Coin)
– Bien sûr que non. Le diable n’habite pas en banlieue. Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on RedditPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Reprise hypnotique douce

Ce qui se répète plus ou moins fort et en boucle depuis des années, au sujet de la surimpression nostalgique, lors des soirées alcoolisées du Pico Pico, revient à dire : d’accord nous sommes peut-être dans un recyclage et mixage complet Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on RedditPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Télécharger une nouvelle vie

Il revendique le droit de changer plusieurs fois de vie (transformer le modèle, le remanier, l’adapter, créer des arrangements). Il attend avec impatience l’année où l’on pourra télécharger de nouveaux modes de Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on RedditPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Ma porte sur le temps

Est-ce que c’est une porte suffisamment bien placée pour gagner sans difficulté la zone hors du temps ?
Cette porte est un organe que tu possèdes en supplément des autres, un organe en forme de porte que tu peux Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on RedditPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Meilleure amie

Elle écoute souvent les conseils de sa meilleure amie qu’elle a enregistrés en douce un soir où toutes les deux avaient un peu bu au Pico Pico :
– « Le soleil se lève » est un mensonge tout comme « Le soleil se couche ». Depuis Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on RedditPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Romantique

Dans la rue, sur les marchés, dans les magasins, la grande phrase des moralisateurs (anti jeu vidéo) qui accostent les passants en distribuant des tracts à l’ancienne et espérant attraper un joueur de la Division Fantôme Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on RedditPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Mémoire de la ville

Elle vit dans un paysage industriel, entre noir et gris le plus souvent, tout est resté ainsi, même si les usines fermées depuis des années sont devenues des terrains de jeux pour des enfants, des squats, des friches d’artistes. Il y a cette poussière, cette rouille Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on RedditPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Au fond du bar

Au fond d’un bar du Pico Pico, on entend clairement sa voix rauque presque masculine par-dessus la musique de Brian Eno.
Tout le monde est gêné d’entendre la voix de cette fille installée au fond du bar : « Je ne suis pas trop ancienne à trente ans Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on RedditPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Modifier le réel

Elle aime entrer dans une église et sans bruit s’asseoir un moment, impassible, attentive aux signes, respirant doucement sur un banc, entouré de témoins, tableaux religieux de cet aéroport mental de première classe où beaucoup ne viennent que pour Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on RedditPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Brève histoire de planète

Pour le début de l’année, au nom de Madame la Maire, le porte parole de la mairie, surnommé Pom Pom Boy, s’est lancé dans un long et sinueux discours pour rappeler à la population que la non assistance à personne en danger était un crime puni par nos tribunaux et qu’une personne qui fuyait la guerre était Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on RedditPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Inquiétudes. Que choisir ?

Chaque année pour vous rassurer la mairie de Notre Ville publie un ensemble d’articles destinés à vous protéger. Les voici :
– Les dangers des faux ongles.
– Les cabines de bronzage tueuses.
– Peut-on encore manger du thon en Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on RedditPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Mais qui sont ces gens ?

Ces deux décoiffés sont souvent anxieux et soucieux, lèvres basses, mais ils n’osent pas en parler et se confier de peur d’amplifier leur appréhension et de ne plus pouvoir avancer (clopiner serait plus exact) sans l’aide de béquilles chimiques fournies sur Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on RedditPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Drogue souvenir

Près de la fenêtre qui donne sur la Tour Solitude illuminée toute la nuit, non loin du Pico Pico et de la vie des bars en profondeurs, ils restent assis sur la banquette, presque immobiles, souvent le soir, avant d’aller Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on RedditPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Biographèmes dans la Tour Solitude (II)

A partir des éléments biographiques que lui fournissent les familles mais aussi les amis et relations du défunt, Laura Yun, toujours installée au dernier étage de la Tour Solitude, continue d’écrire de courtes notices à lire le jour des funérailles.
Voici celle de Madame Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on RedditPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Bowling Ling !

Même si elle n’habite plus avec eux, elle si grande n’a jamais officiellement abandonné ses enfants qui, en rang d’oignons, regardent tous les trois la télévision la journée Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on RedditPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

La cerise, la cerisaie et la fille très enviée

Tout le monde enviait cette fille depuis longtemps et voulait la connaître mais elle n’avait aucun ami, aucun, à part quelques amibes fidèles, discrets mais peu visibles Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on RedditPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Lisse mais lisse

Longtemps, s’il l’avait voulu un peu sérieusement, et sans publicité ni battage, il aurait suffi d’une annonce, d’un seul petit message bien senti, quelques lignes dans la nuit électrique, pour qu’il puisse donner des leçons d’indifférence aux si nombreux Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on RedditPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Biographèmes dans la Tour Solitude (I)

Au dernier étage de la Tour Solitude, dans son studio à la grande baie vitrée, Laura Yun a deux activités principales. D’abord elle prépare ses lectures à des morts durant les veillées. La plupart du temps il s’agit Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on RedditPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Comme une huitre

Depuis qu’il est de retour dans Notre Ville et habite la Tour Solitude, il a encore des envies d’aéroports, de gares, de disparitions, de temps en temps, mais il essaye de ne pas replonger de l’autre côté de Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on RedditPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le brouillard augmente la réalité

Ce chercheur va souvent vivre (il appelle cela vivre) en montagne l’hiver, dans un endroit totalement encaissé parce qu’il aime le brouillard, les journées courtes, l’obscurité, l’isolement, le bruit feutré et taciturne de la neige, les cheminées qui Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on RedditPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Marie-Jeanne s´est jetée du pont de la Garonne

Tous les jours de la semaine cet homme discret va boire du café au buffet de la gare mais n’achète jamais de billet ni ne monte dans le train parce qu’il se rend dans cet endroit seulement pour en apprécier l’ambiance détachée et la sensation de Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on RedditPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Publié dans Non classé | Un commentaire

La politesse pour cacher l’inquiétude

Cet homme vient doucement du nord de l’Angleterre comme s’il descendait d’un pays perdu et inaccessible. Durant des années il n’a connu que la pluie froide, les briques noires, Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on RedditPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Publié dans Non classé | Un commentaire

Bienvenue à la maison, Welcome home

Il habite non loin du port, non loin de la Tour Solitude et la nuit, pour lui rappeler son enfance, il ne lui reste que les oiseaux de mer qui pleurent et Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on RedditPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Tourisme intérieur

Elle a plusieurs symptômes d’une femme de mélodrame en noir et blanc courant sur les écrans agités par le vent lors des projections en plein air. Elle a tout : la musique, le regard exorbité, les paroles saccadées. Sans parler du vent puissant venu de Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on RedditPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Exploratrice de buée

A la façon d’une bête noire, féline et transparente, une chose impalpable qui ressemblait à de la nuit (mais un peu plus épaisse) était tombée très vite et nous avait surpris alors que nous étions encore sur les bords de la ville, entre le fleuve et la mer, à l’heure où commençaient de sortir les premiers nightwalkers (marcheurs de nuit) et que Continuer la lecture

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on RedditPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire