À propos

Ce blog décrit une ville en partie imaginaire : Notreville.

Il s’agit de la correspondance envoyée par un historien sauvage autoproclamé de Notreville à des correspondants anonymes.

Pour essayer d’atténuer le sentiment d’étrangeté qu’il ressent dans cette ville où il est né et qu’il n’a jamais vraiment quittée, cet homme recense à sa façon, comme un interprète chroniqueur et archiviste, tout ce qu’il peut saisir de Notreville.

Il dresse ainsi des portraits, des vignettes, des prélèvements et transforme ses rencontres en archives et sa vie en performance.

En janvier 2015, ce blog était prévu pour une durée d’un an. Il va se prolonger jusqu’à la fin de l’année 2016.

Laisser un commentaire