Bio jusqu’aux pets

Même ses pets se révèlent bios et de loin.
Mais, par modestie et goût du secret, timidité peut-être, elle ne s’en vante pas. Loin de là.
Miss Tendre-est-la-nuit préfère de loin penser et encore penser plutôt que se vanter et pavoiser.
En ce moment elle réfléchit à l’arrivée de l’interdiction de fumer dans les lieux publics en même temps que les téléphones portables et les festivals en tous genres, ce qui, selon elle, ne peut être une coïncidence. Elle fait le lien entre l’interdiction de fumer dans les lieux publics, les téléphones portables et la multiplication des festivals.
Elle avait d’ailleurs commencé une thèse sur l’importance des coups de téléphones et des voitures dans les films de David Lynch. Puis elle l’avait abandonnée, convaincue que les voitures et les téléphones avaient envahi 87% du cinéma toues catégories confondues.
Elle sait que la multiplication des festivals nous effacera.
Parmi les signes d’inadaptation qui l’effraient : elle a tendance à s’émouvoir de ce qui fait rire tout le monde et à rire de ce qui fait pleurer.
Elle refuse de lier absolument la vie privée d’un artiste à son œuvre. Mais ne trouve pas insensé d’en tenir compte.
On lui a déjà parlé plusieurs fois de Gordon Matta-Clark. Cet artiste américain qui a été célèbre pour avoir coupé des maisons en deux. Il se rendait dans des quartiers pauvres et découpait des maisons abandonnées sans autorisation, d’où plusieurs procès. C’est très impressionnant de voir le jour passer entre les deux parties d’une maison coupée en deux.

Il y a eu beaucoup d’analyses et de critiques au sujet de ces maisons coupées en deux. Toutes les critiques ou analyses ou presque ont évoqué le minimalisme. Dans son film Heart of a dog, la meilleure amie de Gordon Matta-Clark, Laurie Anderson (musicienne expérimentale, épouse de Lou Reed) se demande pourquoi aucun des critiques n’a évoqué le divorce tellement douloureux des parents de Gordon Matta-Clark. Ni même, ajoute-t-elle le suicide du frère jumeau de Gordon Matta-Clark qui s’est suicidé en se jetant par la fenêtre de la maison.
C’était son jumeau, a reconnu Miss Tendre-est-la-nuit.

_____________________________________________________________________________________________________________________
En lien avec l’histoire sauvage, une pièce radiophonique : Souffrir à ST Tropez.

L’émission en deux parties
première partie :

deuxième partie :

Réalisation Jean-Matthieu Zahnd
Conseillère littéraire Caroline Ouazana

A 70 ans Jeanne Bregman a sauvé un pré-adolescent de la noyade. En guise de récompense, les parents de l’enfant (M. et Mme Merchant-Cazale) offrent à Jeanne Bregman quelques semaines à Saint-Tropez dans leur villa.
A la Pampanita, commence alors un séjour tout à fait particulier où une jeune Américaine qui occupe la villa voisine, proposera à Jeanne Bregman de jouer dans un film très spécial…
Ce sera pour elle l’occasion de découvrir une vie qu’elle n’avait jusque-là jamais imaginée, tout un monde. Cinéma, drogue et zombies.

Avec
Nita Klein ( Jeanne Bregman)
India Hair ( Sidney Mercury)
Antoine Sastre ( Vincent Gallatino)
Yvon Martin ( un Syndicaliste acteur de télé-réalité)
Lara Bruhl ( Jennifer Cook)
Rémi Goutalier ( Patrick Merchant-Cazale)
Léo Reynaud ( un Zombie syndicaliste)
Bastien Bouillon ( Lolito)
et
Sophie Bezard , Elodie Vincent, Loic Hourcastagnou, Emilie Chertier, Hermann Marchand, Louis-Marie Audubert, Lionel Mur, Matyas Simon, Mathilde Caupenne, Aurélien Osinski, Stéphane Szestak , Cécile Arnaud, Laurent Gauthier

Enregistrer

Enregistrer

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Share on Reddit0Pin on Pinterest0Share on LinkedIn0Email this to someone
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.