Trop travailleur pour être efficace

A l’époque je n’étais pas assez paresseux pour travailler efficacement.
Grand désordre.
J’ignorais même le mot efficient.
Je ne faisais pas la différence entre « Do the right thing » et « Do the thing right ».
Le management ne m’avait pas encore touché.

Comment, quand souffle une tempête, un être humain aussi doué que Bruno Peinado espère-t-il empêcher l’ouverture d’une fenêtre à la fermeture défaillante avec une installation pareille ?

Contrairement à ce qui se dit partout, les hommes de la mer ne sont jamais amoureux, ils sont toujours ailleurs.
Les hommes de la mer ne sont pas les seuls à être toujours ailleurs.

Roland Barthes et Joseph Conrad l’avaient remarqué : les marins ne sortent pas de leur bateau. Ils emportent tout avec eux.
Les marins transportent leur solitude partout.
Ils ne voyagent jamais.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.